• Elinna T. Higg

Bilan d'août 2021



C'est parti pour faire un petit point sur le mois qui vient de s'écouler !


J’adore lire ou regarder ce genre de contenu, car ça me permet de répondre à pas mal de questions courantes (comme « quand est-ce qu’on parvient à vivre de son activité ? », par exemple) et à réfléchir à mes projets.


Tout ceci reste bien entendu mon avis. Et, avant de commencer, je tiens à préciser que je n’ai pas de vision « négative » sur le fait de parler d’argent ou d’exposer volontairement ce qu’on touche. Je suis toujours surprise de ce « tabou » qu’est l’argent, comme si c’était une chose sacrée. Pour moi, ce n’est qu’une création virtuelle pour établir un système. Il n’y a rien de bon ni de mauvais.


Bref, tout ça pour dire qu’on va parler chiffres ici et que, si ça te met mal à l’aise, je te conseille de fermer cet article 😉.


C’est parti !



Sommaire de l'article

Les objectifs et résultats d'août 2021

Les plus et les moins

C’est l’heure des maths

Et la suite ?


Les objectifs et résultats d'août 2021


Ce mois-ci, c'était à la fois compliqué et satisfaisant. Commençons par le commencement !


Déjà, niveau correction, c'était assez light. C'était voulu, car je suis partie une semaine en vacances, et je ne voulais pas avoir une charge de travail trop importante, pour éviter de m'angoisser 2 jours avant le départ et de tout boucler en vitesse. Du coup, j'ai privilégié les petits contrôles qualité de chez Bookmark et j'ai pris une seule correction de la part de Juno. Pour les particuliers, j'ai précisé que je serai dispo à partir de septembre uniquement. Et j'en ai profité pour avancer plutôt dans des projets qui verront le jour à la rentrée, ainsi que sur le développement de mes réseaux (et le remaniement de certains visuels).


Donc là, on se dit que tout est parfait, n'est-ce pas ? Et bien Que nenni ! Trois jours avant le départ, que reçois-je ? Un contrôle qualité de 150 000 mots. Bon, pas de panique, j'informe mon éditrice que je ne pourrai m'y mettre qu'à mon retour et elle n'y voit aucun problème. Super ! Sauf que ça m'a quand même trotté dans la tête car je n'aime pas faire attendre. Mais si ça s'était arrêté là, tout aurait été comme sur des roulettes ! Sauf que deux jours avant le départ, que reçois-je (again) ? Une correction de Juno Publishing (urgente en plus) de 200 000 mots 🤪. Bon là, mon cerveau a explosé x). Clairement, j'ai frôlé la crise d'angoisse (et ce n'est pas une façon de parler). J'avais corrigé le tome 1 de la série, donc c'était évident que je devrais faire le deux.


Me voilà donc à faire des plannings, à réfléchir à comment je vais gérer tout ça. Verdict ? L'ordinateur m'a suivi en vacances. J'ai choisi de travailler 2 heures par jour, ni plus ni moins, pour avancer malgré tout et ne pas me stresser encore plus.


Du coup, je suis revenue de vacances sur les rotules malgré tout. J'avais l'impression d'être encore plus fatiguée qu'au départ. Mais malgré cela, j'ai bien profité et je sais que le fait d'avoir beaucoup bougé, vu mes amis, etc., joue sur mon état fatigué.


En revanche, niveau écriture, c'était parfait ! J'ai bouclé ma nouvelle de Noël, j'ai avancé dans mon roman en cours (à la fois dans l'écriture que dans la réécriture des premières parties). Je crois que c'est mon mois le plus productif de ce point de vue là. J'ai commencé à participer au live écriture de Christelle Lebailly chaque matin à 7h. J'écris donc jusqu'à 8h30 avec d'autres écrivains sur Twitch. Et j'avais aussi rejoint un groupe Instagram dont le challenge était "j'écris mon roman en août". C'était très sympa et motivant ! Du coup, j'ai dépassé mes objectifs !


Mois mitigé, pour résumer 😶.


Les plus et les moins



C’est l’heure des maths


Pour ceux qui l’ignorent, je ne vis pas encore de mon activité. Elle a été lancée en avril 2020, mais j’ai commencé en octobre. À l’époque, j’étais en service civique jusqu’en janvier 2021, donc ce n’est qu’à partir de ce moment-là que j’ai vraiment bossé à temps plein comme correctrice.


Aujourd’hui, je n’ai pas d’autre activité, je vis avec mon salaire, mes économies et quelques aides sociales (qui sont de moins en moins importantes, signe que mon boulot se développe dans le bon sens).


Mon chiffre d’affaires de ce mois est extrêmement, mais j'y étais préparé. Additionné à celui du mois dernier et aux missions qui arrivent, je peux compenser avec les salaires qui arrivent 😁.


Pour mon entreprise de correctrice :

J’ai corrigé un roman pour Juno Publishing et réalisé trois contrôles qualité pour les éditions Bookmark. J'ai déjà été payé pour deux d'entre eux, en plus de deux factures du mois précédents.


Donc finalement, ça me fait 4 factures ce mois-ci et seulement 3 payées + réception des paiements de 2 factures du mois précédent.


Chiffre d’affaires : 320 €

Cotisations : - 80 €

Abonnements de logiciels divers : - 58 € (pris sur mon salaire final, car je les paye avec mon compte perso pour le moment)

Et je laisse quelques économies sur mon compte pro au cas où

=> Salaire : 220 € (c'est donc à ça qu'il faut enlever les abonnements)


On est d'accord, en retirant les abonnements, ça ne me laisse même pas de quoi manger 🙃. Mais le CA du mois prochain promet d'être bien plus important et donc de compenser celui-ci. Pareil, certains projets en cours vont sûrement m'aider par la suite à vivre de plus en plus de mon activité.


Pour mon activité d’auteure :

Pour le moment, rien a déclarer. Quelques chroniques ont commencé à sortir pour les Méandres des âmes et les retours sont très positifs ! Je suis ravie. Le problème Amazon ne s'est pas réglé (mon roman broché est toujours indisponible sur la plateforme), donc les ventes n'ont pas eu de succès. Mais bonne nouvelle, je participe au salon du livre Dreamsbooks en septembre ! J'espère y rencontrer pleins de lecteurs et faire découvrir mon livre là-bas 😁.


En attendant, je termine l'écriture de mon prochain roman. J'ai aussi terminé une nouvelle pour un appel à texte. Et je travaille actuellement sur un roman déjà écrit en partie pour l'autoéditer en 2022 (j'ai d'ailleurs déjà trouvé ma graphiste pour la couverture).


Et la suite ?


Je continue à travailler sur un assez gros projet de correction. Pour mes objectifs du mois précédent, ils sont tous atteints 🎉.


Quant à ceux de septembre, je voudrais terminer ce fameux gros projet, finir la réécriture de la partie 2 de mon roman et envoyer le tout à ma correctrice et apprécier mon premier salon du livre sans m'angoisser !.


Et toujours, obtenir d'autres retours sur "Les méandres des âmes" pour savoir si l'histoire plaît à la majorité ou pas du tout !


Stay tuned 😉



Dis-moi si ce genre d'article te plait. Je le fais pour t'aider – je me souviens qu’avant de lancer mon entreprise, j’en recherchais pour me rassurer x) – mais aussi pour me permettre de suivre mon évolution, de la noter quelque part et de faire le vide dans mon cerveau. Ça me pousse à voir ce que j’ai accompli et ce dont je peux être fière.


Partage-moi ton bilan et tes objectifs 😚 !