• Elinna T. Higg

Bilan de mars 2021



Avec la reprise en main de mes réseaux sociaux et de ce blogue, j’ai décidé de créer une nouvelle catégorie d’articles : les bilans mensuels.


C’est un genre de contenu que j’adore lire ou regarder, car ça me permet de répondre à pas mal de questions courantes (comme « quand est-ce qu’on parvient à vivre de son activité ? », par exemple) et à réfléchir à mes projets.


Tout ceci reste bien entendu mon avis. Et, avant de commencer, je tiens à préciser que je n’ai pas de vision « négative » sur le fait de parler d’argent ou d’exposer volontairement ce qu’on touche. Je suis toujours surprise de ce « tabou » qu’est l’argent, comme si c’était une chose sacrée. Pour moi, ce n’est qu’une création virtuelle pour établir un système. Il n’y a rien de bon ni de mauvais.


Bref, tout ça pour dire qu’on va parler chiffres ici et que, si ça te met mal à l’aise, je te conseille de fermer cet article 😉.


C’est parti !



Sommaire de l'article

Les objectifs et résultats de mars 2021

Les plus et les moins

C’est l’heure des maths

Et la suite ?


Les objectifs et résultats de mars 2021


En entamant ce mois, j’avais la tête qui allait exploser. J’ai suivi pas mal de formations qui m’ont fait réfléchir et mettre en place de nouvelles choses. Du coup, j’étais un peu une loque au début, disons-le !


Mars a débuté dans le rush. En février, je m’étais donné pour objectifs de développer à fond ma charte graphique, de refaire totalement mon site, de me lancer sur Pinterest (et donc de créer mes modèles d’épingles), de définir mon contenu pour le site et trouver des idées, de devenir régulière sur Insta (et de créer un nouveau feed) et surtout, de revoir de A à Z mon organisation. Tout ça s’est terminé la première semaine de mars. Et le tout sans délaisser l’écriture ou la correction 😫.


Ce mois-ci a donc été un « test ». Je voulais savoir si ma nouvelle organisation tenait la route, si j’appréciais vraiment mon identité visuelle et si j’allais parvenir à créer du contenu qui me plaisait en tenant le rythme.


En fin de compte, c’était plutôt bien ! J’aime ma charte graphique, j’aime les articles sortis pour le moment, j’ai réussi à être régulière sur Pinterest (même si j’ai refait mes épingles en cours de route, car ça ne me plaisait pas). J’ai adoré être sur Instagram aussi, j’ai fait pas mal de rencontres ces dernières semaines et agrandi ma communauté petit à petit.


Mon organisation a eu besoin de quelques rectifications, mais l’idée d’ensemble fonctionne (j’en parlerai dans un article dédié). Quant à la correction, j’ai enchaîné les manuscrits après 2 semaines de pause début mars – j’avais juste un manuscrit à terminer à l'époque, mais je n’ai pas pris de nouveaux contrats.


Et, cerise sur le gâteau, je n’ai jamais autant avancé sur mon roman ! 🎊


Tout ça m’a permis d’avoir plein d’idées pour le développement de mon entreprise, mais aussi d’avoir du temps pour moi et de souffler. Je me suis forcée à arrêter de bosser en début de soirée et à me prendre une « vraie » pause le midi. Ça a fait toute la différence ! J’ai un mental bien plus allégé.


Les plus et les moins



C’est l’heure des maths


Pour ceux qui l’ignorent, je ne vis pas encore de mon activité. Elle a été lancée en avril 2020, mais j’ai commencé en octobre. À l’époque, j’étais en service civique jusqu’en janvier 2021, donc ce n’est qu’à partir de ce moment-là que j’ai vraiment bossé à temps plein comme correctrice.


Du coup, ce trimestre est le premier « vrai » trimestre et mon chiffre d’affaires n’a fait que monter entre janvier et mars. J’ai aussi eu mes premiers droits d’auteur (ce n’est versé que deux fois par an).


Aujourd’hui, je n’ai pas d’autre activité, je vis avec mon salaire, mes économies (surtout ces dernières semaines ^^’) et quelques aides sociales.


Pour mon entreprise de correctrice :

J’ai corrigé deux manuscrits pour des particuliers et fait un suivi éditorial pour les éditions Bookmark. Sur ces 3 factures, une n’est pas encore payée à ce jour. Et j’ai touché une facture de février au cours du mois à la place.


Chiffre d’affaires : 436 €

Cotisations : - 48 € (11 %, car j’ai l’ACRE la première année)

Abonnements de logiciels divers : - 56 €

Et je laisse quelques économies sur mon compte pro au cas où

=> Salaire : 290 €


… Ouais, ça fait pas rêvé, hein x). Je n’oublie pas que j’ai fait une « pause » pendant environs 10 jours, où je n’ai pas demandé d’autres manuscrits à corriger alors que j’aurais pu. Et je vois quand même une progression du CA, donc je suis plutôt contente 😊.


Pour mon activité d’auteure :

J’ai eu mon bilan des ventes. J’ai actuellement un livre en vente aux éditions Bookmark et un en autoédition. Je ne compte pas ce dernier, je ne fais plus de ventes depuis longtemps, je n’ai jamais fait de promo dessus et… je compte le reprendre, le réécrire et l’auto-éditer de façon plus pro qu’à l’époque.


Du coup, je considère que je n’ai qu’un livre en vente, Jusqu’au dernier battement de ton cœur. Le bilan comprend les ventes totales du format numérique (sur toutes les plateformes) de la sortie en septembre 2020 jusqu’au 31 décembre 2020, et les ventes papier (uniquement sur le site des éditions Bookmark, ils n’ont pas encore le compte rendu des autres plateformes ou librairies, comme Amazon, la Fnac, etc.) de la parution en octobre 2020 jusqu’au 31 décembre 2020.


Livres numériques vendus : 483

Livres papier vendus : 7

Ça me fait donc un total de 596,81 € de droits d'auteur pour 490 livres.


Là-dessus, on enlève les cotisations (quelle joie !). Je tombe à peu près à 500 €.


Je ne vais pas mentir, je suis super contente. Je ne pensais pas en vendre plus de 300 exemplaires x). J’attends quand même avec impatience les chiffres de vente du format papier sur toutes les plateformes 🤓.


Et la suite ?


J’ai beaucoup de projets pour mon entreprise. Je suis très motivée en ce moment, j’adore les manuscrits sur lesquels je travaille avec Juno ou Bookmark, ou même ceux des particuliers que j’ai rencontrés. Je compte continuer sur ma lancée maintenant que j’ai trouvé mon rythme.


Pour l’écriture, j’ai 2 romans qui paraissent cette année chez Juno Publishing. J’ai aussi 2 romans bientôt terminés à envoyer, et je compte reprendre Correspondance et un autre projet surprise.


J’ai aussi l’intention de mettre en ligne un nouveau forfait de correction et je réfléchis à deux idées de formations, dont l’une pour la fin de l’année. J’aimerais diversifier mes revenus au maximum pour avoir plus de « sécurité » pour vivre. Et je réfléchis aussi à mettre en place quelques liens d’affiliation pour les outils que j’utilise ou les formations que j’ai suivies en février 😉. C’est une affaire à suivre !



Dis-moi si ce genre d'article te plait. Je le fais pour t'aider – je me souviens qu’avant de lancer mon entreprise, j’en recherchais pour me rassurer x) – mais aussi pour me permettre de suivre mon évolution, de la noter quelque part et de faire le vide dans mon cerveau. Ça me pousse à voir ce que j’ai accompli et ce dont je peux être fière.


Partage-moi ton bilan et tes objectifs 😚 !